27
mai 2017

Oppidea a dépassé ses objectifs en 2016

Acteurs
TAILLE DU TEXTE

Un an après son arrivée à la direction générale déléguée d’Oppidéa, Raphaël Catonnet peut souffler. L’audit financier initié après les élections municipales de 2014 avait en effet imposé une politique de rigueur à la SEM de Toulouse Métropole. Les résultats financiers 2016 présentés la semaine dernière, en traduisent les premiers effets avec un résultat d’exploitation positif de 140 000 €. Oppidéa affiche à ce jour 27 opérations d’aménagement en cours dans la métropole. "Nous avons dépassé nos objectifs de production en 2016 avec 1 787 logements attribués dans 27 lots", s’est félicité le DG. Pour 2017 la hausse devrait se poursuivre, avec une prévision de 2 302 logements livrés dans 32 lots et 5 lots de bureaux. Grâce à ce rythme, Oppidéa pèse 25 % de la production de logements et 50 % de la production d’immobilier tertiaire dans la métropole. C’est sur ce terrain que la SEM conduit l’un des plus importants projets du moment, le bâtiment B 612 situé sur le futur quartier Toulouse Aerospace. Ces 24 000 m2 d’immobilier tertiaire qui ont nécessité un investissement de 70 M€, dont 20 M€ portés en direct par la SEM, accueilleront notamment l’IRT Saint exupéry et des bureaux partagés. En matière de logements, c’est dans les quartiers Empalot, Andromède et La Cartoucherie que seront attribués un grand nombre de logements en 2017. La SEM vient par ailleurs d’initier une nouvelle activité d’investisseur gestionnaire en immobilier commercial en partenariat avec la Caisse des dépôts et le groupe Carrère.

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250

Banniere CAIV Innovapresse 250