25
juillet 2017

Un début d'année record en termes de cessions de foncier public

Habitat
TAILLE DU TEXTE

Thierry Repentin, président de la Commission nationale de l’aménagement, de l’urbanisme et du foncier (Cnauf) et délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, s'est félicité, le 3 avril, d'un premier trimestre 2017 "record" en matière de cessions de foncier public avec décote. Il estime que "la dynamique se poursuit, après une année 2016 sans égale en matière de mobilisation du foncier public en faveur du logement (105 cessions pour une programmation de 12 000 logements)". Il l'avait maintes fois répété : les cessions avec décote sont complexes, il faut convaincre les services ou opérateurs de l'Etat, souvent réticents à brader leur bien. Ainsi, ce début d'année voit aboutir "des discussions engagées parfois depuis plusieurs années". C’est notamment le cas du centre d'essais aéronautiques de Toulouse, qui permet la programmation de 1 150 logements, de la caserne Guines à Rennes pour la programmation de 450 logements, des garages de la Préfecture de Police de Paris situés rue Jean Jaurès pour la programmation de 150 logements ou des anciens bureaux des services vétérinaires à Mont-de-Marsan pour la programmation de 26 logements. Au cours des trois premiers mois de l’année 2017, dix cessions ont déjà été signées. Cela représente une programmation d’environ 2 400 logements (privés et sociaux). En 2016, rappelle le délégué interministériel, "seules cinq cessions représentant 550 logements avaient été signées au cours du premier trimestre".

Banniere Courrier du Logement Innovapresse 250

Bannière cp 2016 3

Banniere CAIV Innovapresse 250