24
août 2017

Lille Métropole récupère le Fonds de solidarité logement

Habitat
TAILLE DU TEXTE

Le Fonds de solidarité logement (FSL), jusqu’alors piloté et géré par le Département du Nord, a été transféré, le 5 juillet, à la Métropole européenne de Lille (MEL). Effectif au 1er juillet, ce transfert "vient renforcer la compétence logement de la Métropole", fait-elle savoir. Au total, ce sont 6,5 M€ qui sont alloués à ce fonds, pour 11 000 ménages concernés. "Avec ce transfert de la compétence FSL, la MEL intègre sa première compétence sociale. Jusqu’à présent, nous construisions et réhabilitions. Grâce au FSL, nous pourrons nous assurer que les personnes accèdent au logement et y demeurent", a réagi Damien Castelain, président de la MEL, au moment de la signature.

Le FSL est un "outil de solidarité ayant pour objectif d’aider les ménages en difficultés à accéder et à se maintenir dans un logement décent". En attribuant des aides financières destinées à couvrir les charges afférentes à l’entrée dans le logement ou à son occupation : aides à l’installation et au maintien dans le logement (impayés de loyer, d’eau, d’énergie ou de téléphone), ou garantie de loyer. Mais aussi en organisant une offre de services adaptée aux difficultés des ménages et leur suivi par des associations compétentes.

Les aides du FSL sont ponctuelles et ont pour objectif d’intervenir lorsque tout ménage vivant sur le territoire de la MEL rencontre des difficultés pour accéder à un logement ou s’y maintenir. Elles sont également subsidiaires, c’est-à-dire qu'elles interviennent en dernier recours, après activation des dispositifs de droit commun. Le FSL peut être saisi par le ménage ou, avec l’accord du ménage, par toute personne ou organisme y ayant intérêt ou vocation.

Banniere Courrier du Logement Innovapresse 250

Bannière cp 2016 3

Banniere CAIV Innovapresse 250