20
janvier 2021

L'édito - Objectif résilience

Editos
Outils
TAILLE DU TEXTE

Pour l’année qui vient, les décideurs locaux vont devoir mettre en oeuvre toutes leurs capacités de résilience, pour eux-mêmes et pour leurs territoires. Certains d’entre eux, dont c’est le premier mandat, ont commencé à revoir les grands projets urbains auxquels ils s’étaient vivement opposés durant la campagne des municipales. Pour les stopper et sanctuariser des terres, ou pour les aérer et les végétaliser. Au-delà de ces actes forts mais ponctuels, ils et elles utiliseront les outils à leur disposition, et notamment le plan local d’urbanisme, pour transcrire leurs orientations stratégiques avec le climat comme point de référence. Ces nouvelles équipes et leurs partenaires poursuivront l’indispensable production de logements, mais à travers des projets qui prêtent (encore) plus attention à la qualité urbaine et qui misent au maximum sur le renouvellement. Ces villes, comme les autres, agiront autant qu’elles le pourront sur les pratiques de mobilité, sur l’accompagnement de l’activité économique, sur le renforcement des liens…

La crise sanitaire est là, avec ses corollaires économiques et sociaux. De nouvelles aspirations se dessinent chez les citoyens. Chaque projet, chaque initiative, chaque élément de programme devra être regardé sous ces nouveaux éclairages. Un mandat difficile, mais sans aucun doute stimulant.

La rédaction de Traits urbains sera comme toujours attentive à ces évolutions. Nous vous souhaitons une année 2021 pleine de courage, de bienveillance et de réalisations.