12
décembre 2017

Christine Leconte présente ses ambitions pour le Croaif

Architecture
TAILLE DU TEXTE
Lors d'une rencontre informelle avec la presse, organisée le 17 novembre, Christine Leconte, fraîchement élue à la tête du Conseil régional de l'ordre des architectes d'Ile-de-France (Croaif) est revenue sur les engagements qu'elle porte, "dans la continuité de ceux de Jean-Michel Daquin", son prédécesseur, et en collaboration avec les 30 nouveaux élus du Conseil, qui, par "la diversité de leur profil et de leur expérience", composent cette "nouvelle dynamique". Parce que l'architecture est transverse, la mission du Croaif est plurielle. Les enjeux sont d'abord politiques, et il est nécessaire, selon Christine Leconte, qu'une "profession unie et diversifiée" puisse être capable d'"accompagner au mieux les élus", et "formuler des propositions d’intérêt général". Si le Croaif reste un organe à dimension régionale, "nous sommes plus sollicités" que les autres parce qu'il s'agit de la région capitale et de fait, "nous sommes plus proches des députés, sénateurs et ministres". "La diversité francilienne est une force", mais signifie aussi qu'il y a "plus de combats à mener". Quelle place pour l'architecture ? Au-delà des problématiques purement franciliennes, le Croaif poursuit ses réflexions sur la place qu'occupe l'architecte. S'il fallait le (...)

Pour lire la suite : identifiez-vous

Vous êtes déjà abonné? La lecture de cet article nécessite d'être identifié :
Je m'identifie

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au titre suivant :
Je m'abonne
DECIDEURS D'ILE DE FRANCE

Bannière darchitectures innovapresse 250

Banniere Traits Urbains 86 250

Banniere europan 250