Montpellier mise sur le 100 % abordable

Habitat
TAILLE DU TEXTE
Pour produire davantage de logements à prix maîtrisé, Montpellier développe quatre programmes 100 % abordables. Au mieux, la production atteint 330 unités par an, par l’intermédiaire de la servitude de mixité sociale, bien loin de l’objectif des 1 000 unités fixé dans les plans locaux de l’habitat depuis 2007. A partir de fin 2019, 154 logements seront livrés, deux bâtiments en ZAC sous la houlette de l’aménageur (la Serm/SA3M), le troisième sur un foncier de la ville et le dernier sur une parcelle de la commune de Castelnau-le-Lez. Les prix de vente oscillent entre 2 400 et 3 000 €/m2 TTC, parking compris, alors que les prix tournent autour de 4 400 €/m2 dans le neuf. L’objectif est de retenir en ville les jeunes ménages, seniors, primo-accédants des 4e et 6e déciles, dont les capacités d’emprunt et de remboursement sont limitées. En effet, 70 % des Montpelliérains n’ont pas les moyens d’acheter dans le neuf. Les acheteurs signent une clause anti-spéculative, qui interdit la revente pendant huit ans, sauf cas particulier. Les promoteurs s’inquiètent toutefois que le marché soit déstabilisé par la vente de ces biens à la fin de la clause. Pour trouver un équilibre financier (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

CL Abonnement