22
octobre 2018

800 logements en projet en périphérie de Chartres

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
La ville de Champhol, en périphérie de Chartres (28), a décidé d'aménager, via la ZAC des Antennes, une grande partie de l'ancienne base aérienne 122, fermée en 1997. Pour ce faire, la municipalité a retenu l'aménageur Saedel (Société d'aménagement et d'équipement de l'Eure-et-Loir, associée à Attica pour la maîtrise d'œuvre urbaine). Sur cet ancien site militaire, la ville a déjà racheté, depuis 2001, 120 ha à l'Etat, où des logements et des équipements ont, en outre, été construits. Elle finalise actuellement les discussions pour racheter 32 ha, où sera créée la ZAC des Antennes, qui s'étendra, grâce à d'autres terrains déjà acquis, sur 63 ha. Le projet de ZAC porte sur une surface aménagée de 33,8 ha (dont cinq réservés à des espaces paysagers traversants), où seront créés 816 logements (80 000 m2 de surface plancher), dont 20 % de sociaux. Le reste (29 ha) sera occupé par des espaces verts et aménagés. En bordure de la zone, près de 50 ha seront réservés à des équipements et à une zone ludique autour d'un bassin de rétention permettant notamment de préserver le (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE