26
septembre 2018

La métropole d’Orléans adopte son SCOT et son PDU

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
Après quatre ans de procédures, la métropole d’Orléans a adopté début juillet son Scot et son PDU. Le Scot, élaboré sur son territoire de 22 communes mais en concertation avec trois autres Scot périphériques, mise sur l’ambition de s’inscrire "dans le réseau des quinze premières métropoles françaises". Elle doit notamment accueillir au moins 300 000 habitants (281 000 aujourd’hui) à l’horizon 2035. La métropole programme pour cela la construction de 20 600 à 24 000 logements neufs. Le Scot cible également le développement économique "mais avec une maîtrise soutenable du foncier" en réutilisant en priorité les espaces aménagés laissés vacants et en permettant une "extension raisonnée" des surfaces d’activités. De même, la métropole "souhaite éviter la création de nouveaux grands centres commerciaux". Le PDU, quant à lui, affiche deux grands objectifs : moins d’un déplacement sur deux en automobile à l’horizon 2028 et 5 % de véhicules propres dans le parc de véhicules. En dix ans la métropole veut augmenter de 20 % la fréquentation du réseau de transport, de 50 % les déplacements à vélo et (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE