14
novembre 2018

Vers une récession durable du marché de la maison individuelle ?

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
Neuf mois consécutifs de recul des ventes. Le marché de la maison neuve est en crise depuis novembre 2017 avec des chutes supérieures à 10 %, et même quatre mois entre - 15 % et - 21 % (sauf avril et juillet), s’alarme la LCA-FFB, qui ne voit pas d’amélioration venir. Au premier semestre, le nombre de ventes enregistrées en juillet atteint 123 600 maisons individuelles, contre 135 000 en 2017 (- 9,8 %). Sur les sept premiers mois de l’année, le décrochage atteint même 13,7 %. Ces chiffres se situent nettement en-dessous des deux dernières années, "qui furent de bons millésimes", mais reste tout de même au-dessus de 2013, 2014 et 2015, qui représentent "les trois plus mauvais exercices des quinze dernières années". Cependant, "si la courbe de juillet restait jusqu’en décembre en-dessous de la courbe de 2015, cela signifierait une année 2018 beaucoup plus mauvaise que prévue, avec des ventes en recul d’environ 15 %", redoute la fédération. Surtout que le deuxième trimestre, qui correspond d’ordinaire à des mois favorables aux décisions d’achat, "n’a pas généré de rebond de saisonnalité". Une année bien plus mauvaise que prévue Le phénomène (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE