15
décembre 2018

Loi Elan : la Fédération des EPL fait le point

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
La commission mixte paritaire qui a examiné le projet de loi Elan est parvenue à un accord le 19 septembre, au Sénat. Une "bonne nouvelle" saluée par Jean-Marie Sermier. Regroupement des bailleurs sociaux, revitalisation des centres-villes, nouveaux outils d'aménagement... Le président de la Fédération des Entreprises publiques locales (EPL) a fait le point avec la presse, le 26 septembre.Les EPL - environ 1 300 sur le territoire métropolitain - répondent à une "tendance", a commencé le président. Celle de la "rationalisation" et de "l'externalisation" qui s'opèrent de plus en plus au sein des collectivités locales, dont les moyens sont en baisse constante. L'économie mixte, modèle sur lequel repose le fonctionnement des EPL (qu'il s'agisse des SEM, des SPL ou des Semop), en matière d'aménagement ou d'immobilier, "va dans le sens de l'histoire", a défendu Jean-Marie Sermier. Avant d'énoncer les quelques motifs de satisfaction suite à l'adoption du projet de loi Elan, ce dernier a tout de même rappelé que la fédération "n'était pas demandeuse de ce texte" et, par ailleurs, n'a "jamais soutenu la baisse des APL ou le regroupement entre bailleurs sociaux", car "nos entreprises sont assez matures pour savoir quand il faut se regrouper". La première version du (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE