16
octobre 2018

La France métropolitaine compte 35,4 millions de logements en 2018, dont 8 % sont vacants

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
La France métropolitaine compte 35,4 millions de logements au 1er janvier 2018, dévoile l’Insee. Le parc a ainsi augmenté de 1,1 % par an en moyenne depuis trente ans. Sur 100 logements, 82 sont des résidences principales, dix sont des résidences secondaires ou des logements occasionnels, et huit sont des logements vacants, contre six en 2006. Depuis, le nombre de logements vacants s'accroît dans l'ensemble des unités urbaines, mais de façon plus contenue dans celle de Paris. Cette hausse concerne à la fois les logements individuels et collectifs. Néanmoins, elle est un peu moins soutenue sur les dernières années. La majorité des logements vacants se situent dans une commune rurale ou dans une petite unité urbaine (60 % en 2018). L'habitat individuel majoritaire parmi les résidences principales  Le nombre de résidences principales s’établit à 29 millions. Il a crû à un rythme un peu plus élevé que l’ensemble du parc depuis le début des années 1990 jusqu’au milieu des années 2000. Depuis, il suit une progression annuelle moyenne d’environ 0,8 %. 16 % des résidences principales se situent dans l’unité urbaine de Paris et 21 % dans une commune rurale. Toutefois, "ces proportions ont légèrement diminué (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE