15
décembre 2018

Logements : les Pays-de-la-Loire sous tension

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
Ambiance morose aux 6e Etats généraux du logement en Pays-de-la-Loire. Constructeurs, bailleurs, promoteurs, élus… plus de 200 acteurs régionaux du secteur s’étaient donné rendez-vous le 29 novembre dernier dans l’hémicycle du conseil régional autour d’un thème : "Nouvelle donne pour le logement, quelles cartes à jouer pour les territoires ?". Les Etats généraux du logement sont organisés tous les deux ans en Pays-de-la-Loire. "Nous sommes d’ailleurs la seule région où ils subsistent", glisse Fabienne Labrette-Ménager, présidente de l’Union sociale pour l’habitat (USH) des Pays-de-la-Loire. Le 29 novembre dernier, il a beaucoup été question du "contexte mouvant et particulier autour du logement", comme l’a souligné Axel David, directeur de l’USH Pays-de-la-Loire. Référence "aux différentes lois de finances, à la Loi Elan, à la conférence de consensus du Sénat en début d’année… qui impactent fortement le modèle du logement social". Mais pas seulement. Le gimmick de la loi Elan "construire plus, mieux et moins cher" a aussi fait beaucoup causé. Voire sourire. Grand témoin de cet événement, Jean-Claude Driant, professeur à l’Ecole d’urbanisme de Paris (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE