Londres et Paris face à la crise du logement : deux écoles, un seul défi

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
Londres et Paris, deux capitales européennes dont les affinités géographiques et historiques posent un certain nombre de questions communes en matière de développement urbain. La conférence "Production et marchés du logement à Londres et Paris", organisée par le Labex Futurs Urbains du groupe Production urbaine et marchés, s’est proposée, le 17 janvier, de croiser les regards de chercheurs et de professionnels de la construction dans les deux villes. Si celles-ci s’inscrivent dans des tendances globales similaires, leurs contextes nationaux et locaux diffèrent, particulièrement depuis le vote du Brexit. Alors, dans quelle mesure Londres et Paris peuvent-elles s’inspirer l’une de l’autre ? Selon Christine Whitehead, économiste et professeure à la London School of Economics and Political Science, le premier constat qui s’impose est celui d’une priorité commune : résoudre la crise du logement. Pour cela, Londres a estimé ses besoins à quelque 65 000 nouveaux logements par an, et Paris, à 70 000. Cependant, lorsque la capitale française dépassait récemment ses objectifs en avoisinant les 80 000 logements, le gouvernement britannique peinait à en imposer 30 000. La principale contrainte ? Une lourde pénurie de terrains à (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous

CL Abonnement

TRAITS URBAINS N°101

Capture123.PNG

http://bit.ly/traitsurbains101