Brexit : les fonds allemands calment le jeu

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les fonds allemands tablent sur un impact limité du Brexit sur la structure de leurs portefeuilles et leurs investissements en Grande-Bretagne. Cette position avait été exposée de manière générale par l’agence de notation Scope, deux semaines avant le scrutin. Elle est confirmée au sortir du vote par Commerz Real pour son fonds ouvert Hausinvest, le plus investi au Royaume-Uni des véhicules publics germaniques avec 25 % de la valeur de son portefeuille, soit 2,8 Md€, en seulement neuf actifs sur un total de 100. Le fonds souligne la longueur du processus de sortie de l’Union et il estime que "les conditions-cadres ne vont pas se modifier de façon significative". En particulier pour les actifs commerciaux et hôteliers, car le Brexit "ne va pas exercer d’influence à long terme sur le tourisme et le climat de la consommation au Royaume-Uni", selon Mario Schüttauf, le manager de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL