Le Brexit favorable aux courtiers ?

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE
Malgré le Brexit, les taux du marché immobilier sont visiblement restés indifférents au vote en faveur de la sortie des Britanniques de l’Union européenne (UE). L’obligation assimilable du Trésor (OAT) a chuté à 0,22 % contre 0,47 % à la fin du mois de juin. Or c’est avec cet indice que les banques calculent les conditions qu’elles appliquent aux particuliers pour les prêts immobiliers à taux fixes. D’un mois sur l’autre, le taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE) est resté à 0 % tandis que l’Euribor (taux d’échange interbancaire à un an) reste négatif à - 0,051 % contre – 0,014 % le mois précédent. Par conséquent, l’argent est non seulement abondant sur les marchés monétaires mais il est aussi exceptionnellement bon marché. Cafpi, courtier (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous