13
décembre 2019

Le prix des terrains à bâtir s'est stabilisé en 2015

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE

Après avoir augmenté de plus de 10 % entre 2010 et 2014, le prix moyen du mètre carré de terrain acheté pour faire construire une maison individuelle est inchangé en 2015 par rapport 2014 et s’établit à 79 €, selon l’enquête sur le prix du terrain et du bâti en 2015 publiée par le Commissariat général au développement durable (CGDD).

Portant sur l’ensemble des permis délivrés en 2015 à des particuliers pour la construction de maisons individuelles, elle "marque une inflexion significative par rapport aux tendances observées ces dernières années", indique le ministère du Logement, qui se félicite de "la mise en œuvre des politiques engagées au cours des derniers mois". La surface moyenne des terrains est en léger repli (- 1,8 %), passant de 969 m2 en 2014 à 952 m2 en 2015. En conséquence, le coût du terrain baisse de 1,7 % pour atteindre 75 300 €. Cette moyenne nationale masque des évolutions contrastées selon le type d’agglomération. Pour les villes de 200 000 habitants et plus, le prix au mètre carré des terrains diminue alors qu’il progresse dans les unités urbaines de 5 000 à moins de 20 000 habitants.

Le prix de la construction augmente de 1,3 %

Dans la zone où le marché du logement est le plus tendu, soit la zone A (dont A bis) qui comprend Paris, 76 communes de l’Ile-de-France, de la Côte d’Azur et de la zone frontalière suisse, le prix moyen du mètre carré de terrain à bâtir baisse de 10 % par rapport à 2014. Il reste néanmoins supérieur à 100 €/m2 en Ile-de-France (201 €/m2), en Provence-Alpes-Côte d’Azur (140 €/m2) et dans les départements d’Outre-mer (125 €/m2). Dans la zone B1, qui regroupe les autres grandes agglomérations de plus de 250 000 habitants, le prix moyen du mètre carré de terrain à bâtir diminue plus faiblement (- 2 %).

Enfin dans les zones B2 et C, qui comprennent le reste du territoire, les évolutions sont plus modérées (respectivement – 1 % et + 1 %). Le prix est inférieur à 50 €/m2 en Bourgogne-Franche-Comté (45 €/m2). Dans les autres régions, les prix moyens vont de 53 €/m2 en Normandie à 89 €/m2 en Auvergne-Rhône-Alpes. S’agissant des maisons, le prix moyen au mètre carré de la construction augmente de 1,3 % (de 1 306 € en 2014 à 1 322 € en 2015), alors que la surface de plancher diminue légèrement, passant de 122 m2 en 2014 à 121 m2 en 2015.

Le terrain représente en moyenne 1/3 du coût global

Cette stabilité générale contribue malgré tout à une baisse de 0,3 % de l’investissement total (terrain et construction) requis pour faire construire une maison individuelle, qui s’établit à 227 700 € en moyenne, lorsque l’achat du terrain a eu lieu en 2015. Celui-ci représente en moyenne un tiers du coût global de la construction. Mais cela peut varier en fonction de la région, allant par exemple de 25 % pour la Bourgogne-Franche-Comté à 48 % pour la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. En revanche, le coût moyen de la maison dans les projets de construction progresse légèrement (+ 0,2 %). Il s’élève à 159 800 € en 2015.

"Les prix du foncier fluctuant davantage que ceux du bâti en fonction de la localisation, la part du terrain dans le coût de l’investissement total augmente, comme le prix du terrain, selon la taille de l’agglomération : elle évolue entre 29 % en zone rurale et 46 % en agglomération parisienne", ajoute l’enquête.

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Si vous êtes abonné(e), merci de vous identifier pour accéder à l’article complet.

Pour en savoir plus sur les formules d’abonnements,  cliquer ici.

Articles sélectionnés pour vous