450 000 m2 livrés par Segro en Europe du Sud en 2017

Outils
TAILLE DU TEXTE
"On est un peu inquiets…" Le "on" de Chris­tophe Bron­card, direc­teur du dévelop­pe­ment de l’Europe du Sud pour Segro, englobe les acteurs de l’immo­bi­lier logis­tique, qui vivent pour­tant une période faste. Et l’intéressé d’expliquer son propos : "trou­ver du foncier est désormais complexe. A Lyon, par exemple, on nous parle de 2025. Les contraintes sont là, même pour les friches. Les plans de prévention des risques (PPRI, PPRT) glacent le marché, etc.". "Couvrir toute la supply chain ? Un avan­tage" Malgré tout, la divi­sion Europe du Sud de Segro n’est pas au point mort. Bien au contraire. Elle, "qui prend actuel­le­ment des posi­tions intéressantes sur du foncier" afin de porter son porte­feuille sous gestion à deux millions de m2 en 2020, selon Marco Simo­netti, direc­teur général, a alimenté les chro­niques (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous