Bureaux en régions : "une réelle profondeur de marché"

Outils
TAILLE DU TEXTE
"L’envi­ron­ne­ment écono­mique parti­culièrement bon", selon Ludo­vic Delaisse, direc­teur du départe­ment bureaux, indus­triel et du pôle dévelop­pe­ment de Cush­man & Wake­field France, a des conséquences sur le marché de bureaux en régions. Les esti­ma­tions, désormais offi­cielles, ne font que confir­mer ce constat. Preuve en est : 2,4 Md€ ont été inves­tis dans ce secteur d’acti­vités en régions en 2016, un chiffre en hausse de 25 % par rapport à 2016 et proche du record établi en 2007 (2,5 Md€). "La qualité du marché loca­tif et des volumes tran­sactés attestent d’une réelle profon­deur de marché dans les prin­ci­pales métropoles", affirment tous les analystes. Focus sur quatre des prin­ci­paux marchés français : Lyon, Lille, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous