Investissements : la France perd du terrain

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE
En 2016, l’Allemagne et le Royaume-Uni s’étaient partagés la palme en matière d’investissements en immobilier d’entreprise : 53 Md€ chacun, devant la France et ses 31 Md€, selon les chiffres de BNP Paribas Real Estate. En 2017, une hiérarchie s’est clairement dessinée : le Royaume-Uni retrouvant son rang (70 Md€), "les investisseurs étrangers profitant d’un taux de change favorable et de la remontée des taux immobiliers pour saisir des opportunités", devant l’Allemagne (58 Md€), portée par "une très forte demande du côté des marchés utilisateurs" notamment, et la France (26 Md€), qui enregistre une contraction de 17 %. Ce volume devrait être maintenu en 2018, selon Laurent Boucher, président de BNP Paribas Real Estate Advisory France, qui prévoit encore des "gains en capital (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous