26
février 2020

Projet de loi Elan : l’Unis regrette le peu de considération accordée au parc existant

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE
L’Union des syndicats de l’immobilier (Unis) n’est pas totalement convaincue du projet de loi Elan qui doit être présenté au conseil des ministres mercredi 4 avril. Si le parc privé neuf va bénéficier de l’ambitieux "choc de l’offre", qui soutiendra dans une certaine mesure la filière promotion, l’Unis regrette que "peu de mesures satisfaisantes" sont envisagées concernant le parc privé existant. "Le bailleur privé doit être traité comme tout producteur de services", souhaite le président de l’union des syndicats, Christophe Tanay. Le parc privé intermédiaire rénové pourrait ainsi "être considéré comme une alternative à la saturation du parc social", dont 70 % du parc privé est éligible. L’organisation demande que le bailleur privé puisse bénéficier d’un (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 109 VIENT DE PARAÎTRE