07
décembre 2019

L’alsacien Boulle va chercher de l’intelligence en Chine

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le promoteur alsacien Boulle a récemment constitué une filiale en Chine, à Shanghaï. Non pour inonder le marché local de ses programmes, mais pour "s’appuyer sur le savoir-faire du pays en intelligence artificielle, appliquée à la promotion", explique le dirigeant Christophe Boule. Cette nouvelle structure s’est en effet alliée à Wulian, un leader chinois de l’Internet des objets, pour enrichir les travaux menés en Alsace par une autre filiale du groupe, "53 Jours", le laboratoire digital du promoteur tel qu’il le qualifie. L’objectif est notamment de conjuguer la gestion de données et les nouvelles technologies pour affiner au mieux la commercialisation des programmes et planifier leur montage. Les initiatives concrètes sont attendues l’an prochain. Le groupe Boulle, qui réunit promotion, études techniques et entreprises de construction, compte (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Sur le mÊme sujet

Sur le même sujet