26
novembre 2020

A Strasbourg, le Crédit mutuel renonce à participer au lancement d’"Archipel 2"

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE
Un pilier de la seconde phase du quartier d’affaires Archipel à Strasbourg (67) s’effondre. Le 3 novembre, le Crédit mutuel a fait savoir à la mairie qu’il abandonnait son projet de construction d’une tour pour son compte qui devait représenter quelque 20 000 m2, sur les 100 000 à 120 000 m2 programmés dans cette extension. Question de prudence dans un double contexte, généré par le coronavirus, de crise économique et de montée du télétravail, a expliqué sa direction. Selon la formule consacrée, la Ville, qui aménage le quartier d’affaires en régie, et l’Eurométropole ont "pris acte" de la décision de la banque… sans donner le sentiment de la regretter vivement. Au contraire, elles rappellent par la même occasion leur volonté de "repenser l’aménagement" du quartier pour en faire "un endroit où coexisteront diverses fonctions, habitat, emplois et services, commerces et restauration, où le logement sera abordable, les espaces (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT