23
octobre 2019

Les fonds allemands jouent la carte nationale

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le dynamisme à l’investissement des fonds allemands n’a pas faibli l’an dernier mais il s’est reconcentré sur le pays d’origine. Le rapport annuel de l’agence de notation Scope souligne ce comportement. Le panel analysé (quinze fonds ouverts) a procédé à 7,8 Md€ d’acquisitions, un niveau historiquement élevé et comparable à celui de 2017. 39 % de ce montant a été dépensé en Allemagne essentiellement, au détriment du Royaume-Uni et des Etats-Unis, dont la part dans les investissements est respectivement tombée à 10 % et à 13 %. Sans surprise, la perspective du Brexit et le risque de change euro-dollar dans le contexte des tensions sur le commerce international ont rendu les asset managers prudents sur les deux marchés. La France est arrivée en quatrième position (9,3 %). En typologie d’actifs, 2018 confirme plusieurs tendances de fond : priorité maintenue aux bureaux (69 % du total d’acquisitions), recul des commerces (18 %), lente (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous