29
novembre 2020

Philippe Rosio (Foncière Inea) : "Un patrimoine d'un milliard d'euros à horizon 2021"

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
Foncière Inea, dont la valeur du patrimoine a augmenté de 16 % en 2019, a fait des bureaux neufs en régions sa marque de fabrique. Philippe Rosio, président-directeur général, décrit sa stratégie.  Que bilan tirez-vous du dernier exercice ?Philippe Rosio : Le marché sur lequel nous sommes, celui des bureaux en régions, est de plus en plus mature, tout en restant très sain. C’est lié à une croissance démographique, une croissance de l’emploi, ce qui entraîne un besoin concret de mètres carrés. Il n’y a plus beaucoup de marchés qui fonctionnent ainsi. Celui de Paris, en tout cas, n’évolue pas comme cela. Du côté de Foncière Inea, la croissance est naturelle, ce qui a un impact sur le chiffre d’affaires (43,9 M€, en hausse de 14 %, ndlr) ; la valeur du portefeuille, quant à elle, n’a de cesse d’augmenter (874 M€ droits compris, en augmentation de 16 %, ndlr). Une fois combinées ces deux tendances, vous obtenez les résultats (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT