01
octobre 2020

Coworking : ralentissement sur un secteur de marché mature selon Savills

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
La part de la demande placée européenne en coworking est passée de 9,5 % fin 2019 à 5 % au premier trimestre 2020 : une diminution qui s’explique par l’arrivée à maturité du marché – du fait d’une croissance exponentielle entre 2017 et 2019 -, et non en conséquence de la crise sanitaire, selon Savills. "Les grands acteurs du marché, tels que WeWork et IWG, ont cessé d’ouvrir de nouveaux espaces et s’attachent désormais à réduire leurs coûts", explique Eri Mitsostergiou, analyste recherche Europe Savills. Elle ajoute : "dans certains hauts lieux du coworking, en particulier Londres, Paris et Barcelone, le manque permanent de nouveaux espaces de qualité explique sans doute aussi en partie la diminution de la demande placée".   A Paris intra-muros, la part de la demande placée en coworking correspondait à 25,6 % en 2019. Elle était de 23 % dans le secteur de la City, à Londres, et de 15 % dans le West End. A Barcelone, elle s’élevait à (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 113 EST PARU !

TU113 COUV