27
février 2021

Bordeaux : la Ville donne son feu vert à la Rue Bordelaise

Commerces
Outils
TAILLE DU TEXTE
Premier rétropédalage pour l’équipe Hurmic. Alors que le nouveau maire de Bordeaux n’avait eu de cesse de répéter qu’il était farouchement opposé au projet de Rue Bordelaise, il a finalement annoncé, ce 20 janvier, à la suite du conseil d’administration de l’Établissement public d’aménagement Bordeaux Euratlantique, que la Ville ne stopperait pas ce chantier. "Arrêter une locomotive en marche" aurait été un choix "grave et lourd de conséquences" s’est justifié le nouvel édile : il aurait fallu verser 100 millions d’euros d’indemnités, correspondant notamment aux remboursements des coûts fonciers engagés par Apsys, le promoteur sollicité par Euratlantique pour aménager la Rue Bordelaise. Une dépense que Pierre Hurmic refuse de faire porter aux contribuables. "Nous avons donc préféré plaider pour que ce projet déjà très avancé prenne une nouvelle trajectoire" a poursuivi le maire EELV. Après plusieurs semaines de négociations (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées