20
septembre 2018

Le marché immobilier provençal à la relance

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
L’immobilier provençal a retrouvé des couleurs en 2017. Tel est le verdict du dernier bilan de l’Observatoire de l’immobilier de Provence (OIP). Mais tout n’est pas rose. Les professionnels s’inquiètent de l’incertitude qui plane sur le secteur : "le choc de l’offre tant vanté par le Président de la République tarde à venir", s’impatiente Christian de Bénazé. Et le président de l’OIP de brandir le spectre "d’un retour de la hausse des prix" si les promesses du gouvernement devaient rester lettre morte. Le marché ancien rebondit La fébrilité des acteurs contraste avec les chiffres. "2017 aura été une très bonne année dans l’ancien avec des transactions en hausse de + 15 % sur l’aire métropolitaine d’Aix-Marseille", observe Didier Bertrand, le président de la Fnaim Aix-Marseille-Provence. "On est passé de 7 064 transactions en 2016 à 8 658 transactions en 2017 dans le département", note Jean-Luc Maître de la Chambre des notaires des Bouches-du-Rhône. "Les Bouches-du-Rhône ont été le 4e département français le plus actif, avec un montant global de transactions de 8 Md€", ajoute le président de la Fnaim. Les prix sont demeurés stables, affichant une (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE