Bureaux de Lille-Métropole : premier trimestre en fanfare

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les opérateurs du marché immobilier tertiaire de la métropole lilloise laissaient entendre, fin 2017, qu'ils avaient quelques bonnes affaires sous le coude. Les résultats du trimestre écoulé confirment ces annonces : l'observatoire des bureaux de la chambre de commerce Grand Lille a comptabilisé 46 360 m2 commercialisés au cours de la période. Si l'on y ajoute 12 600 m2 de comptes propres, le marché frise les 60 000 m2, soit un résultat largement supérieur à la moyenne des cinq dernières années. La hausse concerne aussi bien le neuf que les immeubles de seconde main. Et le nombre de transactions est aussi supérieur à l'activité habituelle des trois premiers mois de l'année.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement