13
novembre 2018

LaSalle France : "d'abord se concentrer sur le patrimoine existant"

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Beverley Shadbolt (37 ans) est, depuis quelques mois, la nouvelle présidente de LaSalle France : la reconnaissance d’une carrière déjà bien fournie pour celle qui a "toujours eu pour ambition de devenir une mini-experte dans tous les domaines de l’immobilier". D’où son parcours pour le moins "varié", que ce soit en termes de gestion d’actifs ou de fonds, d’investissement  ou de recherche : "je change environ de poste tous les deux ans et, jusqu’ici, je me suis bien amusée !", s’empresse de remarquer la diplômée de l’Université de Reading, près de Londres, qui affirme, malgré tout, ne pas avoir de "plan de carrière". "La diversité de notre secteur fait toute sa beauté ; il faut en profiter". Entretien. Avec Beverley Shadbolt à sa tête, LaSalle France va-t-elle évoluer ou a-t-elle déjà évolué ?B.S. : Il y aura des petits changements, qui nous permettrons de tirer profit de l’équipe dont nous disposons. Ne vous attendez pas à une restructuration lourde de la société. Je veux d’abord me concentrer sur notre patrimoine existant : nous avons d'ailleurs 400 M€ de travaux en cours. De nombreux m2 seront ainsi livrés d’ici à 2021. Rien qu’à Paris, nous balayons une bonne partie du (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE