14
novembre 2018

Le coworking, une tendance à La Défense

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
La Défense, dans l’obligation de "s’adapter aux évolutions des entreprises et de leurs modes de travail", selon Marie-Célie Guillaume, directrice générale du quartier d’affaires, a cédé à l’appel du coworking. Depuis 2016 déjà, avec l’implantation de Nextdoor à Cœur Défense (8 730 m2), de Kwerk au sein de la tour First (3 800 m2) et de Morning Coworking dans le quartier Bellini, à Puteaux (3 000 m2). Et plus encore en 2019 avec l’ouverture de Spaces, par le groupe IWF (ex-Regus), qui développera pas moins de 18 000 m2 d’espaces de coworking dans l’immeuble Le Belvédère entièrement restructuré (2 000 postes de travail). Marie-Célie Guillaume : "PME et Start-up trouvent dans ces espaces des alternatives attractives et abordables leur permettant de rejoindre le premier quartier d'affaires européen. Nous contribuons à favoriser les interactions entre la nouvelle économie et le CAC 40, et créons ainsi un tissu économique aussi diversifié que solide".

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE