Grenoble : un bilan 2018 très honorable

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Selon une étude de la Fnaim, 2018 a été un bon cru sur le plan de l'immobilier d'entreprise pour l'agglomération grenobloise. Avec 81 M€ d’investissements, le marché fait bien mieux que la moyenne décennale (58 M€). Les transactions des locaux industriels effectuent un bond de 21 %, avec davantage de ventes (55,94 %). Le Nord et le Sud de l’agglomération confirment leur polarisation sur ce secteur ; Grenoble intra-muros, au contraire, est en perte de vitesse (rareté foncière). Le marché a également été porteur pour les bureaux, avec 62 369 m2 placés, dont presque la moitié à la vente, et 22 % placés en neuf. Le territoire du Grésivaudan fait la course en tête avec 39 % des transactions, suivi par Grenoble (36 %). Deux transactions importantes à signaler : les 4 366 m2 pour le compte d’Econocom à Saint-Martin-le-Vinoux et l’acquisition par l’Etablissement public foncier local de Grenoble de 5 200 m2 au sein de l’ancien site AG2R La Mondiale. Sur le segment du commerce, les transactions sont stables. 36 % ont été réalisées sur Grenoble, contre 65 % en 2017, un rééquilibrage s’opérant à la faveur de la périphérie. Pour 2019, "l’augmentation significative des transactions en bureaux et locaux d’activités devrait rejaillir sur l’activité commerciale", prévoient les professionnels. Eu égard aux négociations en cours, les transactions en 2019 pourraient (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous