Les ventes de maisons individuelles "devraient nettement reculer" en 2018

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Après deux années de croissance à deux chiffres (+ 13,7 % en 2015, puis + 19,5 % en 2016), le marché de la maison individuelle en secteur diffus marque sensiblement le pas en 2017 (+ 1 %), selon le Markemétron de Caron Marketing/LCA-FFB. Les ventes brutes de maisons ont atteint l’an dernier 135 000 unités, en deçà des prévisions de la LCA-FFB à mi-parcours (140 000). "Comme les autres marchés de l’immobilier résidentiel, l’activité a atterri en douceur au milieu de l’année", détaille l’organisation, avant un rebond "spectaculaire" en octobre, à cause du recentrage du prêt à taux zéro et du Pinel : + 13,9 % en glissement annuel. Puis, les ventes brutes de maisons individuelles en secteur diffus se sont écroulées sur la fin d’année (en glissement (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous