28
septembre 2020

Le maire de Neuilly-sur-Seine explique ses difficultés à atteindre l'objectif fixé par la loi SRU

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Auditionné le 20 mars par la commission nationale SRU, le maire (TEM) de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin, a expliqué les difficultés de sa commune à atteindre les objectifs fixés par la loi à cause de "la faiblesse du foncier disponible, la valeur de l’immobilier et le potentiel de densification quasi nul". Selon lui, pour acquérir les 5 640 logements sociaux manquants demandés par les textes d’ici 2025, sur la base d’une valeur moyenne de 7 800 €/m2, cela impliquerait de "préempter 34 % des ventes réalisées chaque année à Neuilly-sur-Seine et une dépense de 2,1 Md€ sur les neuf années à venir". Cette dépense supposerait une subvention publique, "si elle était partagée avec l’Etat", de 116 M€ par an pour la ville, "soit 130 % de son budget de fonctionnement (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 113 EST PARU !

TU113 COUV