13
décembre 2019

Les Ateliers de l’Anah ont exposé plusieurs approches pour la mobilisation des acteurs privés

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
A Saint-Denis, Saint-Etienne, ou encore Châtellerault, les collectivités s’arment pour mobiliser les propriétaires privés, se substituer aux investisseurs ou identifier les obstacles à lever pour les attirer en centre-ville. Les ateliers de l’Anah du 15 novembre dernier ont mis en exergue plusieurs opérations menées dans des centres-villes anciens. Pour celui de Saint-Denis (93), Plaine commune a porté une Opération programmée d’amélioration de l’habitat de renouvellement urbain (Opah RU) de 2010 à 2017. Action visant particulièrement les immeubles insalubres. Sabine Loubet, à l’époque directrice de l’habitat à Plaine commune (aujourd’hui directrice du développement urbain à Ivry-sur-Seine) évoque la nécessité de mettre en place une campagne de communication pour faire des petits copropriétaires des alliés : "nous avons partagé la stratégie de la collectivité avec eux, notamment en leur expliquant les procédures mises en place et (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous