02
avril 2020

Hauts-de-France : le marché du logement neuf tient bon au milieu des embûches

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les réservations de logements dans les Hauts-de-France ont progressé de 6 % en 2019 : le Cecim Nord en a recensé 5 688 (dont 79 % en immeubles collectifs). Cette dynamique est essentiellement due au secteur des résidences gérées, en augmentation de deux cents unités par rapport à 2018. Tous types de logements confondus, les réservations émanent pour les trois quarts de particuliers et investisseurs privés, et pour un quart de ventes en bloc aux bailleurs*. La demande persiste donc. En revanche, les mises en vente ont reculé de 16 % l’an dernier : "La proximité des élections municipales a empêché la mise sur le marché de nombreux projets", note Jean-Michel Sède, président du Cecim Nord. Un coup d’œil sur Amiens révèle une hausse de 13 % des réservations, sur des volumes toutefois assez faibles. Dans le territoire du SCoT de Lille (113 communes, 1,25 millions d’habitants), 2 810 logements collectifs et individuels ont été réservés, soit plus (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 110S EST PARU !

Couv TU110 OK 1 page 001