02
avril 2020

Bordeaux : le marché du neuf dynamique dans la ville-centre, à la peine dans la périphérie

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Globalement stable en 2019 par rapport à 2018, la dynamique immobilière de la métropole bordelaise cache une disparité entre centre et périphérie. Ce sont les conclusions qui ressortent de la note de synthèse présentée par l’Observatoire immobilier du Sud-Ouest (Oiso) sur l’évolution du marché immobilier en 2019. Si les ventes (4 250) sont au même niveau qu’en 2018, les mises en vente (4 133) montrent un fléchissement important (- 30 %). "Bordeaux intra-muros concentre 34 % des mises en vente, notamment dans le cadre d’opérations aménagées, tandis que dans les 27 autres communes de la Métropole, les édiles ont globalement tendance à appuyer sur le frein", a indiqué Pierre Vital, président de l’Oiso. En effet, à l’exception des communes de la Rive droite, à savoir Lormont et Cenon, où l’on note une hausse de 15 % des mises en vente, et de Mérignac et Villenave-d’Ornon pour la Rive gauche, toutes les autres villes de la périphérie (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 110S EST PARU !

Couv TU110 OK 1 page 001