05
juin 2020

Immobilier ancien : un secteur en croissance, freiné par le confinement

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Si l’année 2019 a été une année "record" pour le marché de l’immobilier ancien avec un volume des ventes en augmentation de 8 % et des prix en hausse de 3 % (lire notre article), le premier trimestre 2020 laissait présager la continuité de cette dynamique. Une dynamique finalement freinée avec l’annonce, à la mi-mars, du confinement.   Au niveau national, le premier trimestre a été marqué par des prix au m2 en hausse de 1,2 % par rapport au dernier trimestre 2019, les portant à 2 771 €. Cette croissance, s’est opérée "malgré le durcissement des conditions d’octroi de crédit demandé aux banques", précise l’Adresse, qui a publié son bilan des trois derniers mois, le 20 avril. Cela "commence doucement à éloigner du marché certains acquéreurs". Les primo-accédants et les ménages les plus modestes sont les deux profils les plus impactés par ces durcissements. Ces derniers avaient auparavant "largement bénéficiés des taux bas ainsi (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 111 EST PARU !

Couv TU111 OK petit