30
mai 2020

Avant la crise sanitaire, une persistance des "grandes tendances qui structuraient le marché" ancien francilien

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les notaires du Grand Paris ont dévoilé, le 6 mai, une note de conjoncture sur la situation du marché immobilier résidentiel ancien francilien. Les statistiques sur les ventes portent sur les mois de décembre 2019 à février 2020 et n’intègrent donc pas les effets de la crise sanitaire. Ces derniers chiffres laissent entrevoir une persistance des "grandes tendances qui structuraient le marché immobilier", avec des volumes de ventes toujours élevés, précisent les notaires. 38 800 ventes de logements anciens ont été enregistrées en Ile-de-France, sur les trois mois, soit une légère baisse, de 2 % par rapport à la même période il y a un an. De même, les évolutions de prix "s’inscrivent dans la continuité des mois précédents avec des hausses qui se poursuivent aux mêmes rythmes". Les prix de vente calculés en février faisaient état d’une hausse annuelle de 4,9 % dans les logements anciens franciliens, avec une augmentation plus marquée pour (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 111 EST PARU !

Couv TU111 OK petit