26
novembre 2020

Les agences immobilières se mobilisent pour rétablir leur droit de visite

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Dix des principaux groupes et réseaux immobiliers ont publié, le 9 novembre, une lettre ouverte au gouvernement. L’Adresse, Century 21, Citya, Era, Foncia, Guy Hoquet, Laforêt, Nestenn, Nexity et Orpi, tous co-signataires de la tribune, exhortent, dans cette dernière, le président, le Premier ministre et la ministre du Logement à rétablir leur droit de visite. Les rédacteurs mettent en avant, dans leur lettre, plusieurs raisons pour justifier leur demande. Ils rappellent que, depuis la mise en place du deuxième confinement, "un particulier peut signer un mandat de vente, contracter un prêt immobilier auprès de sa banque, régulariser un acte chez son notaire et même déménager". "Une grande incompréhension" pour les groupes immobiliers, alors même que les visites restent autorisées dans le parc locatif public. Ce "chainon manquant" vient paralyser l’intégralité des opérations de vente et de location, expliquent les signataires de la tribune. Un reproche (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT