23
juillet 2019

Chartres Métropole veut reprendre la gestion de tout le parc HLM

Logement social
Outils
TAILLE DU TEXTE
En 2021, il ne devrait rester qu’un seul bailleur social sur le territoire de l’agglomération de Chartres contre huit actuellement. C’est du moins le souhait de la Métropole qui a décidé, le 26 juin, d’engager les discussions avec les principaux opérateurs pour mettre en place un "schéma de regroupement des bailleurs" dans le cadre de la loi Elan. Aujourd’hui, sur les 15 000 logements locatifs sociaux de la métropole, Chartres Métropole Habitat, bailleur social de l’agglomération, n’en possède que 40 % (6 100 logements). Les 60 % restants s’ont répartis entre sept autres organismes HLM, notamment les offices du département, Habitat Eure-et-Loir (5 700 logements) et Eure-et-Loir Habitat (1 500 logements) ou encore La Roseraie.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3