02
avril 2020

La Fédération nationale des OPH monte au front, Julien Denormandie réagit

Logement social
Outils
TAILLE DU TEXTE
Ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie n’a pas hésité à utiliser les réseaux sociaux, ici twitter, pour donner son avis sur la campagne de communication de la Fédération nationale des offices publiques de l’habitat sur les APL. Une campagne en trois actes, publiée dans les colonnes de plusieurs médias nationaux (Les Echos, Le Monde, Le Figaro et Libération) et titrée : "APL : chronique d’une casse programmée ?". Le premier volet fait état de la baisse forfaitaire mensuelle des APL de 5 € pour 6,6 millions d’allocataires, initiée en octobre 2017 : "une mesure inique, prise sans aucune information préalable des bénéficiaires et des acteurs du logement, sans aucune autre raison que la recherche d’économies budgétaires", selon la Fédération, "une mesure budgétaire surprise, qui lèse d’abord les ménages les plus pauvres", pour Marcel Rogemont, son président. Le deuxième volet retrace "les baisses brutales des APL" (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 110S EST PARU !

Couv TU110 OK 1 page 001