07
mars 2021

L’OPAC du Rhône active de nouvelles sources de financement

Logement social
Outils
TAILLE DU TEXTE
Sans renoncer aux voies de financement classiques auprès de la Banque des Territoires, l’OPAC du Rhône veut se donner plus de marge de manœuvre financière, notamment avec du placement obligataire de très long terme. L’office public de l’habitat vient ainsi de lister 10 M€ sur une durée de 50 ans, amortissables à un taux fixe de 1,5%. "Le risque est connu et maîtrisé puisque le taux est fixe. La durée de 50 ans nous donne par ailleurs de la visibilité pour stabiliser nos projections financières sur le long terme" explique Xavier Inglebert, directeur général de l’Opac du Rhône. En enrichissant ce système par l’emprunt, le bailleur estime pouvoir augmenter sa production de logements neufs, le segment qui bénéficiera de ces nouveaux moyens. "Nous visons environ 1 500 logements supplémentaires sur 10 ans, soit une hausse de production de l’ordre de 1 % net" ambitionne son directeur général. En marge de la production, il cherche aussi à agir sur (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées