21
novembre 2019

Logement intermédiaire : le cœur de l’agglomération parisienne, territoire stratégique

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Lors du Comité régional de l’habitat et de l’hébergement d’Ile-de-France (CRHH) du 18 octobre, une étude de la Drihl sur l’offre de logements locatifs intermédiaires développée en Ile-de-France depuis 2014 a été présentée comme "un outil d’aide à la décision" pour les collectivités, en indiquant "les communes sur lesquelles il est le plus pertinent de développer" ce type de logement à loyer maîtrisé. Tout d’abord, le groupe de travail propose de réduire le "cœur de cible" aux ménages de petite taille (personnes seules, couples sans enfant, couples avec un enfant) susceptibles d’habiter dans des T1, T2 ou T3, soit environ 281 000 ménages. Ainsi, le cœur de l’agglomération parisienne ressort comme territoire stratégique pour le développement d’une offre locative intermédiaire pour les trois typologies en présentant la meilleure accessibilité aux emplois, des écarts de loyers importants entre le parc libre et le PLS, ainsi qu’une (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous