19
novembre 2019

Habitat indigne à Marseille : 17 M€ engagés sur les 240 M€ prévus

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Il y a un an, deux immeubles de la rue d’Aubagne, à Marseille, s’effondraient, causant la mort de huit personnes et le délogement de plus de 3 100 habitants. Aujourd’hui, seulement 17 M€ auront été "versés ou engagés" sur les 240 M€ promis par le ministre chargé de la Ville et du logement, Julien Denormandie. "Un premier montant qui a vocation à augmenter une fois les études préalables nécessaires effectuées", assure le ministère dans un communiqué. 117 M€ ont déjà été validés par l’Anah pour les premières opérations de rénovation urbaine menées par l’Anru, notamment en centre-ville, ajoute le ministère, qui entend donner à cette opération "une nouvelle échelle". C’est dans ce but, qu’avant la fin de l’année, une société d’aménagement commune, associant l’État et les collectivités, sera créée pour la réhabilitation du centre-ville. L’objectif de cette société sera de racheter les logements insalubres, de les (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous