05
avril 2020

Philippe Buyens : "trouvons des solutions incitatives afin que les propriétaires rénovent et louent leur logement"

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Il a pris connaissance du plan national de mobilisation des logements et locaux vacants, le 10 février (lire notre article), a salué "l’activité" du ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, "assurément sur plusieurs fronts à la fois", puis s’est interrogé sur l’efficacité à venir des solutions proposées. Philippe Buyens, directeur général de Capifrance (CA 2019 : 110 M€), n’a pas de formule "miracle", il le reconnaît, mais a soulevé quelques pistes de réflexion, en réponse aux trois principes du plan gouvernemental : identifier, inciter à la location et réquisitionner. "Identifier ? Ce n’est pas trop compliqué, selon moi". Il précise : "200 000 logements du privé sont structurellement vacants en zones tendues (la France compte 2,9 millions de logements vacants, dont 1,2 million de logements structurellement vacants, ndlr). Dans ces mêmes zones tendues, les institutionnels sont majoritaires ; les (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 110S EST PARU !

Couv TU110 OK 1 page 001