20
octobre 2020

Des transactions en baisse, des vendeurs attentistes mais une stabilité des prix (Fnaim)

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Si le marché immobilier connaît depuis le 11 mai une reprise de l’activité, après une chute de 80 % du nombre de transactions durant la période de confinement, "le retard ne pourra pas être rattrapé", selon la Fnaim, qui mise sur une baisse de 25 à 30 % des transactions au cours de l’exercice 2020. Et Jean-Marc Torrollion, président, de préciser que "cette tendance pourrait également entraîner une stabilité des prix". C’est en tout cas une des conclusions des enquêtes menées auprès de particuliers et de professionnels adhérents de la fédération.   Les inquiétudes de la Fnaim reposent en partie sur la prudence des Français et les conditions d’accès au crédit. Bien qu’un équilibre entre nombre d’acquéreurs et de vendeurs ressort de l’enquête, les derniers cités restent attentistes face à l’évolution du marché : seuls 29 % des sondés pensent "que c’est le bon moment pour vendre". "Cela témoigne de la frilosité des (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 113 EST PARU !

TU113 COUV