15
octobre 2018

Gratuité des transports en commun : Pécresse joue le jeu

Mobilités
Outils
TAILLE DU TEXTE
Il y a près d'un mois, la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, annonçait, dans les colonnes du journal Les Echos, le lancement d'une étude sur la gratuité des transports. Fait assez rare pour être mentionné, la présidente (LR) de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, n'est pas monté au créneau (cf. TIF 1335-1336). Celle qui préside également le syndicat des transports franciliens, IDF Mobilités, s'est dit "ouverte à toutes les idées neuves". La semaine dernière, cette dernière a même décidé de franchir une étape supplémentaire vers la mise en place éventuelle d'un tel dispositif en créant un comité d'experts sur la faisabilité de la gratuité des transports en commun, son financement, et sa politique de tarification. Valérie Pécresse s'empare-t-elle du sujet ? Oui, et c'est légitime d'après un communiqué de presse du syndicat, puisque "cette réflexion relève en effet de l'autorité organisatrice des transports et de la région". Les travaux du comité (*) feront l'objet d'un rapport, que la présidente attend pour fin septembre. Les études seront menées en lien étroit avec les huit départements franciliens et les collectivités locales, et ce "sans parti (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE