20
novembre 2018

Catastrophe de Gênes : la Fnaut réclame un entretien préventif des routes

Mobilités
Outils
TAILLE DU TEXTE
Suite à la catastrophe de Gênes, la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut) demande un entretien préventif de toutes les infrastructures de transport, routières et ferroviaires. L'association interpelle le gouvernement afin que les transporteurs routiers, français et étrangers, contribuent au financement des infrastructures dont ils sont en parti responsables des dégradations, notamment car "l'usure varie comme la puissance 4 de la charge à l’essieu", et est donc imputable en plus grande partie aux poids lourds. Elle rappelle aussi que l’abandon de l’écotaxe, sous le quinquennat précédent, a "privé l'Etat de plusieurs milliards d'euros par an". Pour l’association d’usagers des transports, il est indispensable de favoriser le rail pour le transport de fret (le trafic étant routier dans 90 % des cas, selon ses chiffres). Ce qui supposerait de relancer significativement les investissements ferroviaires.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE