17
octobre 2018

Assises de l'APVF : "les petites villes au cœur de l'innovation territoriale"

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
L'ADN des petites villes - relations de proximité, circuits courts, interface entre l'urbain et le rural... - offre un terreau fertile aux "mutations" environnementales, technologiques, urbaines... Et place ces collectivités dans une position stratégique pour mener à bien les "chantiers inscrits" à l'agenda politique. C'est, en substance, le message qu'a fait passer l'APVF (Association des petites villes de France) lors de ses XXIe assises, à Autun (71), les 31 mai et 1er juin. Message qu'elle adresse tout particulièrement au gouvernement et dont elle attend encore des preuves de reconnaissance.Dans sa "résolution finale", l'APVF demande d'abord à l'exécutif d'"abandonner la facilité d'une vision purement comptable et court-termiste". Et au regard des nombreux bouleversements qui touchent actuellement à la fiscalité locale - baisse des contrats aidés, amputations dans les crédits de la politique de la ville, suppression de la taxe d'habitation, etc. -, l'association réclame "plus de transparence, de lisibilité et de prévisibilité". Sur le remplacement de la taxe d'habitation justement, les élus se disent favorables au transfert, des départements aux communes, de l'intégralité de la taxe foncière sur les propriétés bâties envisagé par la mission Richard-Bur (cf. Urbapress (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE