16
octobre 2018

Le pôle métropolitain d’Alsace s’étoffe

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le pôle métropolitain constitué de Strasbourg, Colmar et Mulhouse va s’élargir début 2019 aux deux autres communautés d’agglomération d’Alsace, celles de Haguenau, au nord, et de Saint-Louis, au sud. Plus petites, leur "apport" démographique fait toutefois passer l’ensemble au-dessus de la barre symbolique d’un million d’habitants. Les cinq EPCI concernés ont délibéré en ce sens jusqu’au vendredi 28 septembre. Désormais appelé "pôle métropolitain d’Alsace", l’instance de coopération affiche ainsi complet, en regroupant toutes les CA. Son président, Fabian Jordan, par ailleurs président (SE) de Mulhouse Alsace Agglomération, entend en faire le "sillon rhénan", une "colonne vertébrale" alsacienne suffisamment soudée et importante en taille pour porter à l’échelle du Grand Est ses sujets communs : transports et mobilité, enseignement supérieur, développement économique, coopération transfrontalière…

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE